État des lieux: où trouver des modèles?

Voilà! Vous avez pris la décision de déménager! Il vous faut donc trouver un logement en location. Vous aurez le choix de passer par un agent immobilier ou par un site de petites annonces entre particuliers. Mais, dans les deux cas, si vous voulez être efficace et ne pas perdre votre temps, vous commencerez par répondre à quelques questions dont:

  • quel est votre budget ? Calculez vos revenus, vos dépenses et voyez ce qu’il vous reste à la fin du mois. Les spécialistes vous diront que le montant de votre loyer ne doit pas dépasser le tiers de vos revenus. Pensez que vous aurez à le payer chaque mois, sans que cela vous mette dans le rouge à la banque !
  • combien de chambres vous faut-il ? Tout dépendra de la composition de votre famille et d’une éventuelle grossesse à venir
  • dans quelle ville voulez-vous vivre ? Ou au moins dans quelle région ? Histoire de mieux diriger vos recherches.

Vous verrez que vous n’aurez pas perdu votre temps puisque ces renseignements seront utiles à votre agent immobilier pour compléter votre fiche. Ils vous aideront également à renseigner le moteur de recherche de votre site de petites annonces. Ainsi, vous n’obtiendrez que des résultats ciblés, susceptibles de vous plaire.

Etat des lieux

Qu’est-ce qu’un état des lieux?

Maintenant que vous avez visité les différents biens et fait votre choix, vous n’avez qu’une hâte : fixer la date de remise des clés et de signature du bail de location. Par la même occasion, vous rédigerez votre état des lieux. Ce document décrit précisément l’état du logement et de ses équipements, pièce par pièce. Il sera dressé à l’arrivée de l’occupant mais aussi à la fin du contrat de location, le jour de sa sortie.

Même si vous trouvez que remplir ce document est long et fastidieux, dites-vous qu’il vous permettra sans doute de récupérer votre caution quand vous partirez. Cette caution, aussi appelée dépôt de garantie, vaut souvent au moins un mois de loyer, voire plus. Elle servira si vous n’arriviez pas à payer un loyer ou des charges ou s’il fallait faire des réparations suite à des dégradations dont vous êtes l’auteur. En cas de litige, le propriétaire comparera les deux états des lieux.

Il faut établir ce document en double exemplaire : un pour le locataire et un pour le bailleur. Le plus souvent, la rédaction se fera à l’amiable entre le locataire et le bailleur. Ainsi, cela ne vous coûtera rien. Mais, parfois, le propriétaire mandatera une tierce personne pour intervenir à sa place. Ce sera un agent immobilier ou un huissier de justice. Et ici, quand c’est un agent immobilier ou un huissier qui rédige l’état des lieux, il y a une facture à payer. Dans ce cas-là, les frais seront partagés.

Etat des lieux

Où pouvez-vous dénicher un état des lieux?

Il sera facile de trouver un modèle d’état des lieux sur internet. Vous le téléchargez et ensuite, vous n’aurez plus qu’à imprimer ce modèle. C’est en consultant un modèle d’état des lieux que vous apprendrez qu’il comporte des mentions obligatoires comme :

  • la description de chaque pièce : le sol, les murs, le plafond et chaque équipement. Vous passez tout au peigne fin, tout sera noté, même la plus petite fissure, même une minuscule tâche et même une peinture qui commence juste à s’effriter. Voyez aussi l’état des menuiseries. N’hésitez pas à ouvrir les portes de placard et les tiroirs
  • un inventaire des clés permettant d’ouvrir le logement. Normalement, le bailleur vous en remettra plusieurs jeux et en conservera au moins un pour lui
  • le relevé de tous les compteurs : électricité, eau et gaz le cas échéant. Si vous ne le faites pas, vous aurez à payer les consommations de l’ancien locataire
  • sur l’état des lieux de sortie, vous noterez en plus la nouvelle adresse du locataire sortant. Ainsi, en cas de besoin, le propriétaire pourra le joindre plus facilement.

Vous l’avez compris, un état des lieux ne se rédige pas à la légère. Il faut vraiment prendre le temps de tout passer en revue. C’est important pour récupérer votre caution au moment de votre départ. Quand tout va bien, vous la récupérerez en intégralité dans les deux mois qui suivent votre départ. Mais en cas de dégradations, le propriétaire devra effectuer des réparations. Les frais seront payés avec votre dépôt de garantie. Par contre, si les dégradations sont dues à de la vétusté, alors le locataire ne sera pas tenu pour responsable. Il n’aura pas à prendre à sa charge les réparations.

Comment réussir votre état des lieux?

Pour effectuer un bon état des lieux, le mieux est quand même de le faire en plein jour, quand il fait bien clair. Les défauts vous sauteront certainement plus au yeux que si vous allumiez la lumière. En entrant dans le logement, vous vérifiez qu’il y a bien de l’électricité dans toutes les pièces et vous testez chacune des prises et chacun des équipements fonctionnant à l’électricité. S’il manquait une ampoule, notez-le également. À défaut, le bailleur pourrait vous en facturer une le jour de votre sortie. Pensez aussi à ouvrir tous les robinets, et même celui de la douche, et à tirer la chasse d’eau. Quand le logement possède des équipements fonctionnant au gaz, là encore, vous les testez.

Etat des lieux

Normalement, votre état des lieux est complet. Sauf qu’elles ne sont pas rares les fois où les locataires découvrent des défauts une fois qu’ils occupent le logement. Si ça devait vous arriver, pas de panique puisqu’une loi vous protège ! Cette loi dit que vous pouvez modifier votre état des lieux dans les 10 jours suivant la date de rédaction. Vous en parlez avec votre bailleur. Normalement, il doit connaître cette loi. Mais parfois, il pourrait se montrer récalcitrant à appliquer la loi. Dans ce cas-là, vous n’irez pas par quatre chemins ! Commencez donc par envoyer un courrier recommandé. Mais s’il reste lettre morte, vous ferez appel à un huissier de justice. Lui seul sera capable de trancher et de vous sortir de ce différend.

Pour résumer un peu tout ce qui vient d’être dit : un état des lieux est un document très important que vous prendrez le temps de rédiger le jour de la signature du bail ainsi qu’à la date de sortie, en fin de contrat. En cas de soucis, les deux état des lieux seront comparés. Quand les dégradations sont de votre fait, vous en payez les réparations, souvent à l’aide de votre dépôt de garantie. Mais quand il est prouvé que c’est de la vétusté, vous n’aurez pas à prendre les frais occasionnés à votre charge.

Vous verrez qu’il sera facile de trouver un modèle d’état des lieux sur internet. Il sera rédigé en double exemplaire : un pour le locataire et un pour le propriétaire. Ici, il s’agira d’être méticuleux, de tout regarder. Vous noterez chaque défaut relevé et même les plus petits. Retenez enfin qu’il existe une loi vous permettant de modifier un état des lieux dans les dix jours qui suivent sa rédaction. Ainsi, une fois que vous aurez emménagé, vous pourrez toujours rectifier votre document en la présence du propriétaire.